11 


Le hasard règle le rythme de l'évolution :
   La récolte des informations, faite à l’insu des individus, ressemblerait assez à l'assemblage des pièces d'un puzzle. Ce sont celles déjà présentes dans l’esprit qui, au fur et à mesure, incorporent les nouveaux éléments. Dans la confection du puzzle, si le hasard offre ce qui réunit plusieurs pièces, une fraction cohérente de l’image se formera. Je suppose que de telles occasions ont été des stimulants au cours de l’évolution des espèces. Plus un esprit renferme de connaissances structurées, plus il sera capable d’en intégrer d'autres. (Plus on fait entrer de pièces dans un puzzle, plus il est facile de le finir et plus on va vite.) Ainsi, il y a sans doute dans notre univers des planètes habitées plus et moins évoluées que la nôtre. La vie y serait apparue plus tôt ou plus tard, ou leurs évolutions y auraient été plus rapides ou plus lentes.