13 

De nos jours, l'amour de l'âme est révélé par des rencontres qui n’ont, pour ainsi dire, presque aucune chance de se produire : celles des esprits de nos familles spirituelles. (Ils sont les maillons les plus proches du nôtre dans la succession des naissances des esprits). Il concerne donc aussi l’homosexualité et l’amitié. Mais, se trouver en présence de l’esprit d’un proche parent, encore plus étonnant de celui de l'autre moitié de son entité, n'est pas suffisant. D'abord il nous faut le ressentir. Ensuite, il ne nous est pas livré tout fait. Il n’est qu’une énergie mise à disposition, à transformer et à amener dans la vie incarnée. On peut rencontrer l’autre esprit de son entité et rester froid, détaché, face à l’individu qu’il a créé, ou carrément le détester. De l’homme actuel, cet amour est tellement loin qu’il lui semble inhumain. Mieux vaut dans nos sociétés un amour fait d’entente, de confiance, d’estime, de tendresse.


                                                              CONTACT